Hello les amateurs de fait main, j’ai le grand plaisir de vous présenter une nouvelle créatrice, Histoire de rouage qui allie l’univers steampunk à la bijouterie, cela donne un côté extrêmement original à chacune de ses pièces qui retrouvent une seconde vie dans des pièces qui sortent de l’ordinaire.

Que-ce donc le steampunk me direz-vous ? Je ne résiste pas à vous en faire un petit résumé !

En traduction littérale, cela veut dire « punk à vapeur » ou « futur à vapeur », à l’origine, il s’agit d’un courant littéraire dont les intrigues se déroulent au XIXème siècle. Ce courant allie l’atmosphère de la société industrielle de cette époque avec des éléments de science-fiction où le progrès technologique est basé sur la machine à vapeur et non l’électricité. On peut retrouver ce genre dans les romans de Jules Verne.

 Je vous laisse découvrir son univers !

 

 

 

Qui se cache derrière Histoire de rouages ?   

Je m’appelle Eléna, j’ai 29 ans et je suis une grande fan de l’univers steampunk et fantastique.

J’ai commencé à créer en 2015. C’est à ce moment-là que j’ai fait ma première convention steampunk, j ’ai tellement adoré que j’ai voulu me créer mon propre costume. Comme je n’arrivais pas à trouver les bijoux pour terminer ma tenue, j’ai donc décidé de les créer et moi-même. Cela a tellement plu que mes proches ont commencé à m’en demander pour les anniversaires et les fêtes de fin d’année. Une de mes amies m’a même poussé à ouvrir ma propre boutique sur Internet et me voilà !

Que-ce qui vous motive ?

Aujourd’hui, ce qui me motive, c’est de faire découvrir ce style si particulier. Je sais que le steampunk peut être assez difficile à porter au quotidien. C’est pourquoi mon but est de créer des bijoux qui s’inspirent de ce style mais qui soient plus doux et plus facile à mettre avec les tenues de tous les jours.

 

D’où vient votre nom ?

Ce nom m’est apparu comme une évidence.
Histoire de rouages provient essentiellement des matériaux que j’utilise et de mes inspirations. Histoire car j’ai toujours adoré les contes de princesses (j’en suis une moi-même mais chut, faut pas le dire) et rouages pour les pièces de montre que j’utilise.

Qui vous inspire ? 

Mes principales sources d’inspirations sont les contes de fée, le monde d’Alice au pays des merveilles et l’univers de Jules Verne. J’ai toujours été attirée par les histoires abracadabrantes qui me permettent de m’évader du monde réel.

Quelles sont les matières que vous utilisez ?   

J’utilise principalement d’anciennes pièces de montre. Je vais très fréquemment sur les brocantes et les vides greniers pour y trouver de vieilles montres gousset que je décortique et transforme. J’arrive parfois à tomber sur des objets rares ce qui me permet de créer des bijoux uniques et très originaux.

J’aime également beaucoup créer à partir de la résine époxy. Ce matériau donne des possibilités infinies et des rendus parfois surprenant. Enfin, il m’arrive aussi de mettre la patte au wire wrapping et de coupler mes pièces de montre aux beaux reflets des pierres naturelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci Eléna pour cet aparté dans votre univers créatif !

Pour découvrir sa boutique, cliquez ICI

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+